Devant le théâtre


13 Feb
13Feb

De la rue au parterre

Aller en ville pour se rendre jusqu’au théâtre au XVIIIe siècle, en voiture ou à pied, pouvait s’avérer difficile. Les tempéraments s’échauffaient souvent au fur et à mesure que les cochers, leurs passagers, les passants et les gardes s’approchaient de l’entrée des théâtres, particulièrement depuis que des passagers avaient demandé à leur cocher de les déposer aussi près que possible de l’entrée du théâtre, alors que les gardes avaient l’ordre stricte de faire circuler les voitures et de laisser les entrées de théâtre dégagées. La foule volatile des domestiques, des laquais et des autres passants qui se rassemblaient derrière les barrières de police, afin de regarder les gens arriver au théâtre aux environs de 17 heures, augmentait les tensions inhérentes entre les cochers et les soldats obligés de les contrôler. Le samedi 3 novembre 1742, au moment où une large foule arrivait à la Comédie-Française pour une représentation d’Inès de Castro, pièce d’Antoine Houdard de la Motte, le cocher de Mme d’Aiguillon, qui « était un homme ivre furieux et insolent », s’est garé de telle sorte que les spectateurs ne pouvaient ni entrer ni sortir du théâtre par la porte du parterre. Lorsqu’un officier lui a demandé de bouger sa voiture, il a refusé et a dit à l’officier « d’aller se faire foutre ». Quand des collègues de l’officier se sont approchés du cocher récalcitrant, un autre conducteur nommé le Pierre, a essayé expressément d’exciter la livrée qui se pressait à l’entrée pour le défendre. Bien que le cocher de Mme d’Aiguillon ait reçu un simple avertissement, le Pierre fut envoyé se reposer en prison pendant presqu’un mois À la fin de l’Ancien Régime, comme si c’était pour mettre l’accent sur leur vigilance, les soldats faisaient une parade sur les places en face de chaque théâtre, une heure avant le lever de rideau. Louis-Sébastien Mercier rapporte dans son Tableau de Paris que les soldats avaient l’habitude d’effectuer des manœuvres de bataille et de charger leur fusils à la vue des spectateurs qui arrivaient.

Une fois au théâtre, les spectateurs du parterre allaient à la billetterie pour payer leur entrée. De nuit, lorsque le public n’était pas nombreux, l’attente devant la billetterie n’était pas trop éprouvante. Mais les soirs où une pièce était créée ou bien lorsqu’une pièce populaire était au milieu de sa tournée, acheter un billet devenait un parcours du combattant. Peut-être le comble du tumulte s’est-il produit le 3 septembre 1760, le jour de la première de Tancrède de Voltaire, lorsque les gens ont commencé à se rassembler en face de la billetterie à 11 heures. Un contingent de police surveillait cette activité afin de supprimer les bagarres et vols commis par les filous omniprésents. En dépit des meilleurs efforts des officiers, le chaos de la foule attendant d’acheter des billets pour la pièce de Voltaire était frappant : « Il y a même eu un particulier qui a tiré son épée sur un domestique ; plusieurs y ont eu leur canne cassée, et tous ceux qui ont eu des billets n’ont pu les avoir qu’aux dépens de leur frisure ou de quelque part l’habit déchiré. » Les officiers racontent même que certains malins arrachaient les chapeaux des personnes les plus proches du guichet et les jetaient dans la rue, forçant ainsi les personnes frustrées et sans chapeau à choisir entre une place dans la queue et leur couvre-chef qui se trouvait au beau milieu de la rue. 

Le théâtre et ses publics : pratiques et représentations du parterre à Paris au XVIIIe siècle. Jeffrey S. Ravel Dans Revue d’histoire moderne & contemporaine 2002/3 (no49-3), pages 89 à 118

Illustration : Spectacle Gratis. Adam, Victor (Jean-Victor Adam, dit) , Dessinateur-lithographe Boilly, Louis Léopold , Auteur du modèle Villain, Jean-François , Imprimeur-lithographe Bonnemaison, Féréol de, chevalier , Editeur Entre 1824 et 1866 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


A la sortie du théâtre de la Gaîté 

Actualités./99./A la sortie du théâtre de la gaîté après une représentation du cosaque. Vernier, Charles , Dessinateur-lithographe Trinocq, Charles , Imprimeur-lithographe Martinet (imprimeur-libraire) , Editeur En 1854 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Arrivée au théâtre

Arrivée au théâtre, place du Châtelet, marchand de contremarques Lepère, Auguste , Graveur Lepère, Auguste , Dessinateur En 1888 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Cocher

Agamemnon et le directeur du théâtre français. Cham (Amédée Charles de Noé, dit) , Dessinateur-lithographe Destouches, Pierre Louis Hippolyte , Imprimeur-lithographe Martinet (imprimeur-libraire) , Editeur Array Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Deux heures du matin

Deux heures du matin, sortie du théatre historique. / N°10. Daumier, Honoré , Dessinateur-lithographe Aubert (Imprimeur, lithographe, éditeur) , Imprimeur-lithographe Entre 1847 et 1851 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Kiosque

Kiosque de marchand de journaux, place du Théâtre Français, 1er arrondissement, Paris. Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit) , Photographe Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit) , Tireur de photographies Entre 1858 et 1878 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Les misérables

Caricature ayant pour thème la pièce de théâtre adaptées des Misérables Anonyme, Graveur Anonyme, Dessinateur Anonyme, Éditeur En 1878 Maison de Victor Hugo - Hauteville House


Théâtre ambulant

Orchestre et théâtre ambulant Gavarni (Hippolyte Sulpice Guillaume Chevalier, dit) , Dessinateur-lithographe Bertauts (imprimerie) , Imprimeur-lithographe Entre 1843 et 1844 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


L'ouverture du second théâtre français

L'ouverture du second théâtre français. Pruche, Clément , Dessinateur-lithographe Aubert (Imprimeur, lithographe, éditeur) , Imprimeur-lithographe Aubert (Imprimeur, lithographe, éditeur) , Editeur Bauger , Editeur En 11-1841 Carnavalet, Histoire de Paris


Les prêtres

- Non mon enfant, les prêtres ne vont pas au théâtre ! [...]. / 79. Cham (Amédée Charles de Noé, dit) , Dessinateur-lithographe Arnauld de Vresse , Editeur Walter frères , Imprimeur-lithographe En 1870 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


La queue devant le théâtre Français

La queue devant le théâtre Français, encadrée par la garde républicaine à cheval, place du Palais Royal. 1er arrondissement Houbron, Frédéric , Dessinateur Vers 1895/1905 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Une queue devant un théâtre

Il n’y a pas que les curieux qui fassent queue pour avoir place dans la salle lors
des pièces en vogue, les peintres de mœurs populaires peuvent étudier dans ces groupes une société de banquiers en blouses et en vestes qui font le change de place, vendent un rang à prime et fout un report de leur individu à un autre rang, quand ils ont vendu la première, la seconde et jusqu’à la dixième place dont ils trafiquent. Ces spéculateurs sont en société ; vous les voyez dès le matin d’une première représentation prendre place au dedans de la balustrade, jusqu’à l’heure de l’ouverture des bureaux ; quelquefois ils couchent sur place. Le prix ordinaire d’une place est depuis vingt jusqu’à soixante centimes. On cite un de ces spéculateurs qui, dans le bon temps du mélodrame, a gagné à ce trafic une maison avec cour et dépendances.

Petit dictionnaire des coulisses Publié par Jacques-le-souffleur  ‘se vend dans tous les théâtres’ - Paris 1835

Galerie théâtrale : Une queue devant un théâtre Monnier, Henry Bonaventure , Dessinateur Gaugain, Henri-Armand Pierre , Editeur Ardit, E. , Dessinateur-lithographe Vers 1828 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Faire queue

La queue du premier théâtre français. Marlet, Jean Henri , Dessinateur-lithographe Entre 1820 et 2084 Musée Carnavalet, Histoire de Paris

Queue du premier Théâtre français. Marlet, Jean Henri , Dessinateur-lithographe Marlet, Jean Henri , Imprimeur-lithographe Entre 1820 et 2084 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Public faisant la queue devant le théâtre du Capitole

Public faisant la queue devant le théâtre du Capitole (1898) Archives municipales de Toulouse


Les reines des théâtres du boulevard

Actualités n°563 : Les reines des théâtres du boulevard sommées d'avoir à se rendre.... Daumier, Honoré , Dessinateur Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Mon Révérend

"- Mon Révérend, avant de proclamer l'infaillibilité des Papes, prenez-moi une contremarque pour ce qui se joue la-dedans" Daumier, Honoré , Dessinateur-lithographe Walter frères , Imprimeur-lithographe Arnauld de Vresse , Marchand d'estampes Le Charivari , Editeur En 1870 Maison de Victor Hugo - Hauteville House


Spectacle Gratis

Spectacle Gratis. Adam, Victor (Jean-Victor Adam, dit) , Dessinateur-lithographe Boilly, Louis Léopold , Auteur du modèle Villain, Jean-François , Imprimeur-lithographe Bonnemaison, Féréol de, chevalier , Editeur Entre 1824 et 1866 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Théâtre des jeunes artistes

Tableau de Paris. Théâtre des jeunes artistes. Opiz ou Opitz, George Emmanuel , Dessinateur Avant 1807 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.