1927 - Canada - Montréal - Théâtre Laurier Palace

Un terrible incendie ravage le théâtre Laurier Palace, rue Sainte-Catherine, à Montréal. En plein après-midi, sous le regard médusé de nombreux passants impuissants, 77 enfants y perdent la vie. Avec les séances de cinéma pour jeune public, le Laurier Palace accueillait régulièrement plusieurs centaines d’enfants chaque samedi. Ce 9 janvier 1927, 250 enfants assistaient à la représentation. À la suite de l’incendie, le Service d’incendie de la ville de Montréal émet une série de règles strictes qui obligent la fermeture de plusieurs théâtres, temporairement ou définitivement. Un incendie au cinéma Laurier Palace à Montréal entraîne la mort de 78 enfants, la plupart entrés illégalement. Les salles seront par la suite interdites aux moins de 16 ans, une loi qui restera en vigueur durant 40 ans.

Notes : Visiblement à cause de nombreuses cigarettes dans le cinéma.


1928 - Espagne - Madrid - Le Théâtres des Nouveautés (Novedades)

270 victimes 

1928 : Dimanche 23 septembre : Incendie du théâtre des Novedades à Madrid


1928- France - St Etienne

1928 : Incendie du Théâtre Massenet de St Etienne


1931 - France - Nantes - Théâtre Apollo

Le théâtre Apollo fut construit en 1908; ce fut principalement un cabaret, qui se tourna peu à peu vers le cinéma; il fut totalement détruit par un terrible incendie en 1931 (28 juin), et fut reconstruit. Le propriétaire, M. Jean, possédait également le Rex, le Royal, le Palace, ainsi que le Paris à Rennes. La salle de 1050 places avec deux balcons finit par être transformée en un complexe de cinq salles qui fut inauguré le 26 octobre 1976 après six mois de travaux. (21 rue Racine)

Nantes – La salle du Théâtre Apollo le jour de l’incendie (28 juin 1931)


1931 - Italie - Bologne - Théâtre Communal

1763 : Conçu par l'architecte Antonio Galli Bibiena, le théâtre a été inauguré le 14 mai, après l’incendie du Teatro Malvezzi en Février 1745 (qui avait été construit en 1651) 

1931 : 28 novembre : un incendie détruit une grande partie de l'espace scénique, le théâtre a été fermé, et il n'a ré ouvert que le 14 Novembre 1935.


1933 - Angleterre - Liverpool - Royal Court Theatre

1826 : Un propriétaire de cirque, John Cooke, a acheté le site de la Royal Court Theatre pour ses spectacles de cirque, de théâtre, opéras et concerts, et il est devenu connu sous le nom de ‘ Cooke's Royal Amphithéâtre de l'art ‘,ou ‘ Cooke Théâtre Royal de l'amphithéâtre des Arts ‘.

 1881 : Le bâtiment a été remodelé par Henry Sumner comme un théâtre, et il a été ré-ouvert sous le nom de Royal Court Theatre. 

1933 : Un incendie a détruit le bâtiment , au cours d’un l'opéra ( mise en scène de Howard et Wyndhams Ltd ) 

1938 : mars : après un petit retard, les travaux de construction ont commencé 

1938 : 17 octobre : Réouverture du théâtre, Il a été entièrement refait avec un nouveau style Art déco, ce qui en fait le numéro un de Liverpool théâtre avec toute sa splendeur et sa grandeur, 

1990 : Le bâtiment a été classé Grade II, en soulignant le fait qu'il est une partie importante du patrimoine de Liverpool


1933 - Canada - Québec - le théâtre Impérial sur la rue Saint-Joseph

Entre 1904 et 1910, une première salle de spectacle appelée le Palais royal est ouverte sur l'emplacement de l'Impérial 

1912-1913 : l'édifice est vendu et renommé Théâtre des familles. 

1917 : le propriétaire Arthur Drapeau fait construire un nouvel édifice richement orné, dans le style des cinémas nord-américains de l'époque. 

1933 : 28 juillet : Un incendie détruit le théâtre Impérial Il est reconstruit et prend le nom de Cinéma de Paris 

1971 : le cinéma prend le nom de Midi-minuit et se spécialise en films érotiques. 

1996 : L'édifice est transformé en salle de spectacle et prend le nom des Folies de Paris 

2003 il est une fois de plus transformé et reprend le nom d'Impérial de Québec Note : L'Impérial de Québec est une salle de spectacle historique située sur la rue Saint-Joseph, dans le quartier Saint-Roch de la ville de Québec.


1933 - France - Paris - Théâtre du Bataclan

1864 : Construction par l’architecte Charles Duval d’un café-concert dans le style d’une pagode chinoise. Son nom fait référence à Ba-Ta-Clan, l’opérette d’Offenbach. 

1865 : 3 février : Ouverture des portes 

1870 : Pendant la commune, il s’en fallut de peu qu’il ne soit réduit en cendres par les émeutiers venus du faubourg St Antoine. 

1932 : La salle est transformée en salle de cinéma parlant 

1933 : Incendie 

1950 : La Ville de Paris ferme la salle du Bataclan pour vétusté. 

1952 : Une nouvelle salle de cinéma ouvre 

1962 : La salle ferme une fois de plus ses portes 

1983 : 9 novembre : Inauguration de la nouvelle salle de spectacle du Bataclan sous la direction d’André Engel (metteur en scène)


1934 - France - Riom (Auvergne) - Théâtre

1768 : Début de la construction du théâtre à l’emplacement de l’ ancien jeu de paume. 

1780 : Ouverture des portes 

1934 : Un incendie le ravage, mais la façade n’en souffre pas trop. 

1935 : Il est reconstruit sur les plans de l’architecte R. Touze pour servir de théâtre et de salle de cinéma 

1920 : Un cinématographe y a été installé


1936 - France - Paris - Théâtre Michel

1908 : Le théâtre est construit par l’auteur Michel Mortier, celui-ci lui donna son prénom. 

1936 : 5 février : Incendie 

Le théâtre Michel est situé au 38, rue des Mathurins, Paris 8e.


1936 - Italie - Turin - Théâtre Regio (Teatro Regio)

1713 : Décision de la construction d’un théâtre à Turin 

1738 : Plusieurs années s’écoulèrent avant le début de la construction, l’architecte est Benedetto Alfieri 

1740 : 26 décembre : Inauguration avec la représentation de l’Arsace de Francesco Feo, sous le nom de « Nuovo Teatro Regio » (Nouveau Théâtre Royal). 

1798 : Pendant l’occupation française de Turin, le Regio fut rebaptisé du nom de National, Teatro Nazionale (Théâtre national) 

1801 : Il devint le Grand Théâtre des Arts 

1804 – 1814 : Son nom devient : le Théâtre Impérial 

1814 : Le théâtre reprit son ancien nom de Teatro Regio 

1838 : Serie de travaux de réfection confiés à Pelagio Palagi. 

1861 : Nouvelle restauration réalisée par Angelo Moja 

1870 : Il a été repris par la municipalité. 

1936 : Nuit du samedi 8 au dimanche 9 février : La salle et la scène du Teatrio Regio furent complètement détruites par un incendie 

1942 – 1943 : Les bombardements ajoutèrent des ruines aux ruines 

1966 : On confia à l’architecte Carlo Mollino et à l’ingénieur Marcello Zavelani-Rossi le projet de reconstruction du théâtre. 

1973 : 10 avril : Inauguration officielle avec la représentation de l’opéra «Les vêpres siciliennes» de Giuseppe Verdi. 

Note : Avec une nouvelle coque acoustique conçue pour améliorer le son, le théâtre principal comprend 1 750 places (dont 37 loges autour du périmètre), tandis que le petit Piccolo Teatro Regio peut accueillir 600 personnes


1937 - Chine - Théâtre d’Antong (Antoung Movie Theater)

700 victimes 

Un incendie au théâtre d’Antong, Chine, fait 700 morts


1938 - France - Villeneuve-Saint-Georges - Théâtre municipal

Actuellement salle des fêtes : 21 avenue Carnot 

1902 : une pétition est faite en faveur de la construction d'une salle de réunion 

1909 : un concours pour l'édification d'une salle des fêtes est mis en place 

1914 :20 janvier : l'adjudication des travaux eut lieu ; la première guerre mondiale ralentit probablement la construction puisqu' un devis concernant les travaux restant à exécuter date de 1920 ; 

1922 : Réception des travaux ; 1924 : une cabine de cinéma fut aménagée 

1938 : septembre : un incendie détruisit une partie du bâtiment ainsi que le matériel et les décors


1939/45 - France - Les Andelys (Haute-Normandie) - Théâtre

1867 à 1868 : Construit par Bullot, qualifié de constructeur et entrepreneur, à Paris ; 

1939, 1945 : Détruit 

N’existe plus


1940 - États-Unis - Natchez - Salle de bal

263 victimes


1940 - France - Rouen - Théâtre des Arts

Voir : 1876 : France : Rouen : Théâtre des Arts


1940 - France - Valenciennes - Le Théâtre de la Halle Saint-Georges

Le Théâtre de la Halle Saint-Georges dans la Halle au blé. 

1781 : Inauguration. Architecte Laurent 

1940 : L’édifice est détruit par les bombardements


1941 - Angleterre - Londres - The Queen’s Hall

1893 : 25 novembre : Ouverture des portes du Queen’s Hall 

1941 : 10 mai : Une bombe incendiaire a frappé le Queen’s Hall, et l’auditorium a été complètement détruit par un incendie


1941 - Finlande - Viborg

‘Viborg de nouveau dans les mains Finlandaises. La reconquête de Viborg a été saluée dans toute la Finlande par des manifestations enthousiastes. N.P.M. ce qui reste du théâtre de Viborg, qui a particulièrement souffert de la rage destructive des Soviets. Trampus WB 4.9.41


1942 - États-Unis - Boston - Cocoanut Grove (Boite de nuit)

492 victimes (des centaines de blessés) 

1942 : 28 novembre : boîte de nuit à la mode brûlé dans ce qui reste le plus meurtrier en boîte de nuit le feu des États-Unis 

Le feu a conduit à une réforme des codes de prévention des incendies et les normes de sécurité dans tout le pays et à une étude de la douleur. Le propriétaire du club, Welansky Barney été reconnu coupable d’homicide involontaire.


1942 - France - Dieppe (Haute-Normandie) - Le Théâtre Municipal

1826 : Sous l’impulsion de la duchesse de Berry, qui lance à Dieppe la vogue des bains de mer, l’architecte P. F. Frissard dessine les plans du théâtre, avec loge et appartement pour la duchesse, qui l’offrit à la municipalité 

1900 : Sous la direction de l’architecte Pierre Chevalier, le théâtre est agrandi d’un foyer vers la mer, dont la façade est ornée d’un décor rocaille (Belle Epoque). La salle est remaniée et décorée de toiles dues à Gaston Jobbe-Duval. 

1942 : 19 août : L’édifice est endommagé lors du débarquement allié 

1949 : . La couverture est partiellement remise en état 

1961 : Fermeture du théâtre 

1962 : Des travaux de restauration assurent la mise hors d’eau de l’édifice, mais achèvent de défigurer les deux façades restantes. 

2002 : Réouverture du théâtre à l’instigation d’Édouard Leveau, nouveau maire de Dieppe. Notes : Il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1990


1943 - France - Lorient - Le Théâtre de la marine

1777 : 1er avril : La ville accepte le projet de construction d’un théâtre 

1778 – 1779 : Construction du théâtre 

1943 : Le théâtre est détruit par les bombardements


1944 - Allemagne - Karlsruhe - Badisches Staatstheater Karlsruhe

Voir : 1847 - Allemagne - Karlsruhe : Badisches Staatstheater Karlsruhe


1944 - France - Caen - Théâtre de Caen

La ville de Caen possède son théâtre depuis 1765 : la salle de la Comédie. Dirigée par la célèbre Mademoiselle Montansier, cette salle sera délaissée au cours du XIXe siècle, au profit d’un bâtiment flambant neuf, le grand théâtre de Caen inauguré en 1838. Incendié en juin 1944, il sera reconstruit en 1963, donnant naissance au Théâtre municipal de Caen (TMC) que l’on connaît.


1944 - France - Nevers (Bourgogne) - Théâtre Municipal

1809 : 25 novembre : Pose de la première pierre 

1809 à 1823 : Construction du théâtre par la municipalité, d’après les dessins et devis de l’ ingénieur en chef Lebrun, les travaux furent interrompus le 1er juillet 1815 par l’ arrivée des troupes alliées et ne reprirent qu’ en 1822 

1833 à 1836 : Travaux d’amélioration 

1844 à 1854 : Restauration complète de la salle 

1899 : Peinture du plafond par Emile Vernon, artiste peintre à Tours 

1944 : 16 juillet : Théâtre endommagé par les bombardements 

1971 à 1980 : Fermeture du théâtre pour des raisons de sécurité, importants travaux de rénovation 

1980 : Réouverture


1944 - France - Saint-Lo

1944 : Théâtre détruit durant la deuxième guerre mondiale.

CPA – R.10 SAINT-LO – Le Théâtre


1945 - Autriche - Vienne - Le Staatsoper de Vienne - Opéra d’état de Vienne

1869 : 25 mai : Inauguration où fut joué ‘Don Juan’ de Mozart. 

1945 : 12 mars : un incendie ravage le bâtiment lors d’un bombardement américain, la salle et la scène sont détruites, mais la façade, murée par précaution, reste intacte. 

1946 : Reconstruction du bâtiment à l’identique, par Erich Boltenstern (architecte), avec cependant une modernisation de la décoration dans le style de l’époque. 

1955 : 5 novembre : L’Opéra rouvre avec une représentation de Fidelio de Beethoven dirigée par Karl Böhm. 

Notes : L’Opéra est l’un des bâtiments les plus connus de Vienne, où il est appelé la erste Haus am Ring (« première maison du Ring »).


1947 - France - Rueil Malmaison - Cinéma Le Select

87 victimes 

1931 : 22 juin : Cette ancienne salle de bal a été exploitée par Monsieur Macé, qui obtient  l’autorisation de la transformer en salle de spectacle.

1932 : elle devient salle de projection, 

1938 : elle est cédée à Monsieur Mouillade.
C’est un grand cube de maçonnerie composé d’un parterre et de deux balcons superposés. Le nombre total de places est de 600 : 348 au parterre, 121 au premier étage, 131 au deuxième balcon. 

1946 : 26 octobre : suite au décret du 7 février 1941 relatif à la protection contre l’incendie des bâtiments et locaux recevant du public, une commission communale de sécurité visite le ‘Select’ et demande certaines modifications. Elles ne seront pas toutes effectuées 

1947 : 30 aout : Ce samedi soir 30 août 1947à 21h, on se presse dans la petite salle pour voir « Étoile sans lumière », un film où chante Édith Piaf.
La salle est archicomble, pleine à craquer d’une foule populaire joyeuse où dominent des jeunes gens, ainsi que des familles au complet.
Des chaises ont été ajoutées dans les allées, déjà fort étroites. Au lieu des 600 spectateurs prévus, 800 personnes s’y entassent. Vers 21h40, l’entracte est terminé, la séance vient de reprendre, les premières images défilent sur l’écran, quand soudain certains spectateurs remarquent une lueur suspecte au niveau du plafond. Un début d’incendie !
Un court-circuit enflamme brusquement les toiles qui garnissent les murs
L’opérateur, ainsi que le veut le règlement, donne la lumière.
Le directeur monsieur Mouillade demande aux spectateurs de ne pas s’affoler et de se diriger calmement vers la sortie.
Le feu se propage rapidement, ronge les escaliers de bois et provoque l’effondrement des balcons. C’est la panique : Les extincteurs ne fonctionnent pas. La porte de secours est bloquée. Elle donne sur une cour ouvrant sur la rue Messire Aubin dont la porte est verrouillée.
Une seule issue : la porte d’entrée
Les spectateurs s’écrasent, se piétinent, périssent étouffés, asphyxiés, carbonisés.

France-soir. 2 septembre 1947. Source gallica.bnf.fr / BnF


1947 - France - Saint-Amand-Montrond (Cher) - Théâtre municipal

Théâtre municipal construit par Haze dans le 2e quart du 19e siècle et détruit à la suite d'un incendie en 1947