2001 - France - Toulouse - Théâtre National

Un triste spectacle s’est déroulé, hier vers 3 heures du matin, sur la scène de la petite salle du Théâtre National de Toulouse, rue Labéda. Un incendie s’est déclaré à cette heure tardive. Il a été très vite maîtrisé par les sapeurs-pompiers toulousains. En revanche, l’épaisse fumée dégagée et l’eau déversée par les pompiers ont causé d’importants dégâts dans cette salle de 220 places dont les murs et les sièges ont été noircis. Les décors et accessoires utilisés par la troupe bolivienne du Teatro de los Andes qui jouait l’Iliade, jeudi soir, ont également été endommagés. Le feu s’est déclaré environ trois heures après la fin de cette représentation. Un sinistre dont l’origine n’avait pas encore été déterminée, hier soir. Le directeur délégué du Théâtre de la Cité, Richard Coconnier, écarte néanmoins un acte de malveillance. Conséquence de cet incendie, les représentations de la troupe bolivienne sont annulées et la petite salle devra être « nettoyée et asséchée » avant de rouvrir au public « peut-être dans quelques semaines ». La grande salle de 902 places du TNT n’a pas été touchée. Toutefois, une commission de sécurité devant décider, hier soir, si le spectacle de danse programmé dans la soirée, devait être maintenu ou annulé.


2004 - Afrique du Sud - Cape Town - Théâtre Artscape

Le rapport officiel a conclu que l’incendie du 26 juillet dernier au théâtre Artscape (Cape Town) a été causé par une lampe de scène surchauffée. Le feu a démarré sur la scène du théâtre Artscape. Heureusement, personne n’a été blessé et le feu a été rapidement éteint. Le théâtre rouvrira fin septembre.


2004 - France - Sassenage - Le théâtre en rond

17 septembre : Incendie


2005 - Égypte - Beni Souef - Théâtre

47 victimes 2005 : 

Dimanche 5 septembre : L’incendie qui s’est déclaré, vers 23h30, causé par le renversement accidentel d’une bougie allumée près des rideaux, placé par un acteur, qui devait l’utiliser dans la mise en scène. Environ un millier de personnes se trouvaient à l’intérieur de l’édifice quand les flammes se sont déclarées. 

Notes : A la suite de cette tragédie, les théâtres ont été examinés par la défense civile. Et tous matériaux inflammables ont été interdits d’usage dans les pièces de théâtre.


2005 - France - Pontoise - Théâtre des Louvrais

2005 : Mercredi 9 novembre : Incendie volontaire du théâtre pendant l’explosion de violence qui a touché les banlieues. La structure du bâtiment est restée intacte, l’étendue des dégâts est importante à l’intérieur de la salle de spectacle.


2005 - Roumanie - Théâtre national d’opérette “Ion Dacian”

2005 : Janvier : un incendie dévastateur ravageait l’unique salle de spectacles du Théâtre national d’opérette “Ion Dacian” - le seul théâtre du genre de Roumanie 

2007 : 27 janvier : la salle rouvrait partiellement ses portes pour reprendre pleinement son activité


2005 – France - Paris - Théâtre de l’Empire

Le Théâtre de l’Empire était une salle de spectacle parisienne située au 41, avenue Wagram dans le XVIIe arrondissement. 

1897 : Inauguration sous le nom de Théâtre-Concert 

1924 : La salle est entièrement reconstruite et prend le nom de Théâtre de l’Empire. 

1962 : Nouvelle inauguration 

2005 : Dimanche 13 février : peu avant 7 heures, l’Empire sera dévasté par une très forte explosion, selon les premiers éléments, l’explosion aurait été provoquée par un cumulus d’eau chaude ou une bouteille de gaz nécessaires à des travaux en cours et a ravagé le rez-de-chaussée, le 1er étage et la façade du bâtiment Cette explosion fera 7 blessés légers. Samedi soir, la salle (capacité de 1200 places) avait accueilli une vente privée de mode. Ce mythique théâtre Parisien abritait jadis la célèbre Ecole des Fans de Jacques Martin. Ces dernières années, elle servait entre autres de lieu de tournage pour des émissions télévisées 

(La remise des César du cinéma 1984) . Un hôtel 4 étoiles est actuellement en construction en remplacement du Théâtre de l’Empire, démoli suite au sinistre.


2007 - Canada - Montréal - Le Théâtre Corona

Aucune victime 

1912 : Construction du théâtre, type théâtre cinématographique, dans le quartier Saint-Henri. le Corona a présenté de nombreux films muets et spectacles de vaudeville. 

1967 : Racheté par la Ville de Montréal, dans un projet de rénovation urbaine, il est menacé de démolition. 

Fin des années 1980, il sert de lieu de tournage pour les films. 

1997 : Octobre : Le Théâtre Corona est acheté par la corporation sans but lucratif l’Institut des Arts de la scène, il est rénové 

1998 : Octobre : Réouverture 

2003 à 2004 : Deuxième phase de rénovation. 

2007 : Mercredi 28 mars : 11h00 : Un début d’incendie a rapidement été maîtrisé ; des techniciens étaient en train de démonter un décor, peu avant 11h00, quand ils ont senti une odeur de brûlé, une soixantaine de pompiers ont dû être mobilisés pour éteindre le feu, qui a endommagé la scène au rez-de-chaussée. Une défaillance électrique serait en cause : une surchauffe du moteur du système de chauffage. Cinq personnes ont été évacuées, mais aucune d’entre-elles n’a été blessée. 

Notes : Le Théâtre Corona est un monument historique reconnu principalement pour sa beauté architecturale. http://www.theatrecorona.com/


2007 - Italie - Rome - Complexe cinématographique Cinecitta

1930 : Luigi Freddi, chef de la Direction générale du Cinéma italien, lance l’idée de la construction du plus grand complexe de création cinématographique européen 

1936 : 26 janvier : La première pierre est posée par Benito Mussolini 

1937 : 28 avril : Inauguration par Benito Mussolini 

1937 à 1943 : 300 films sont produits. Dans les années 70 : Cinecittà prend le virage de la production d’émissions télévisées et de séries ou téléfilms 

1997 : Privatisation quasi totale des studios 

2007 : Nuit du jeudi 9 au vendredi 10 août : 20h00 : Un immense incendie détruit en grande partie le complexe cinématographique. L’intervention massive des pompiers permet de sauver des décors historiques de films, comme ceux du film Ben Hur. Un banal court-circuit dans un dépôt de matériel serait à l’origine du sinistre qui se s’aurait étendu à un plateau de télévision voisin qui en cette période de vacances n’était pas utilisé. Selon certaines sources, l’alerte incendie aurait été donnée par des habitants du voisinage, et non par le service de surveillance du site. 

Notes : ‘Cinecittà’, la città del cinema (la ville du cinéma). Les studios Cinecittà occupent une superficie d’environ 40 hectares et constituent le plus grand complexe de production cinématographie et télévisuelle d’Europe, l’incendie a ravagé près de 4 000 m² des 40 hectares. http://www.cinecittastudios.it


2007 - Russie - Moscou - Le théâtre du Lenkom

1907 à 1909 : Construction du théâtre du Lenkom par Illarion Ivanov-Chitz dans le style Art nouveau 

1923 : On y ouvrit en le théâtre de la Malaïa Dmitrovka 

1933 : Il devient le théâtre de la Jeunesse travailleuse 

1938 : Il redevient le théâtre du Lenkom. 

2007 : Incendie 

Le bâtiment a été restauré


2008 - Brésil - São Paulo - Téatro Cultura Artistica

1947 à 1950 : Construction du théâtre, conçu par les architectes Rino Levi, Roberto Cerqueira César et Fa Pestalozzi. 

1950 : 8 et 9 mars : Inauguration par un concert de Villa-Lobos et Camargo Guarnieri. Le théâtre dispose de deux salles de concert superposé, le premier nommé Sala Esther Mesquita, avec 1156 sièges, et le second nommé Sala Sverner Rubens, avec 339 sièges. 

2008 : 17 août : Un peu avant 5h: Un incendie brûle entièrement le théâtre (causes inconnus). La plupart des installations sont détruites par l’incendie, qui a duré pendant environ 4 heures. Personne n’a été blessé mais le théâtre, faisait partie du patrimoine culturel de la ville.


2008 - Canada - Nouveau-Brunswick - Bouctouche - La salle de spectacles

Aucune victime 

2008 : Mercredi 22 octobre : L’incendie s’est déclaré vers 23 h. Les pompiers sont arrivés rapidement sur les lieux mais les flammes avaient déjà envahis le bâtiment.


2008 - Égypte - Le Caire - Théâtre national égyptien

2008 : Samedi 27 septembre : Un grave incendie a déclenché samedi soir au Théâtre national égyptien au centre du Caire, causant au moins six blessés, rapporte l’agence de presse officielle égyptienne MENA.
L’incendie a eu lieu aux environs de 17H45 (15h45 GMT) dans la principale salle de spectacle, a rapporté la chaîne de télévision Nile TV news.
Quatre blessés - deux policiers, un sapeur-pompier et un employé du théâtre - ont été conduits à l’hôpital. La construction de l’Opéra du Caire fut ordonnée par le Khédive Ismaïl à l’occasion de l’inauguration du canal de Suez en 1869, qui devait faire l’objet de grandes célébrations. Il fut inauguré le 1er novembre 1869 avec une représentation de Rigoletto de Verdi Après l’incendie du bâtiment en 1971, un nouvel Opéra a été offert par le Japon en 1988 l’incendie qui le ravagea le 28 octobre 1971.
Pendant presque deux décennies, la capitale de l’Égypte fut privée d’Opéra. un nouvel Opéra qui fut inauguré le 10 octobre 1988 en présence du frère de l’empereur, le prince Tomohito de Mikasa. Il a été dessiné par un architecte Japonais, et s’inspire des structures architecturales géométriques islamiques. Il reprend notamment la tradition des portes sculptées. Un incendie s’est déclaré dans le bâtiment du Théâtre National au centre du Caire aujourd’hui à 17 heures. La ville était calme à ce moment puisque c’est le mois saint du Ramadan et que les musulmans d’ici s’apprêtaient à rompre le jeûne. Des sources à la Brigade des pompiers ont indiqué que l’incendie a débuté à 17 h 35, heure locale, quand les rideaux du théâtre ont pris feu, et qu’il a duré environ deux heures. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes sur le site, à part quelques intoxications légères dues à l’inhalation de fumée. Plus de 35 engins ont convergé vers le théâtre en feu, situé sur la place El Attaba, où se trouve d’ailleurs le siège du Service d’Incendie du Caire. L’incendie a été très probablement causé par une étincelle électrique, suivie d’une explosion dans un des systèmes de climatisation, qui a ensuite détruit partiellement les décors du théâtre.


2008 - France - Bordeaux - Le théâtre de Guignol

2008 : nuit du lundi 27 au mardi 28 octobre : Incendie du Théâtre de Guignol dans le jardin public de Bordeaux 

Théâtre existant depuis 1853


2009 - Algérie - Théâtre National Algérien Mahiedine Bachtarzi

2009 : 22 juin : Un incendie a fait un blessé et à occasionner des dégâts partiels à la toiture


2011 - France - Paris - L'Élysée Montmartre

1807 : Une salle de bal ouvre ses portes aux pieds du Sacré Cœur : l’Élysée Montmartre. Elle accueille le public dans ses trois bâtiments qui donnent sur un vaste jardin bordé de fontaines. Situé au 72, boulevard Rochechouart. L’Elysée Montmartre est un jardin des délices. Comme le rappelle son nom ‘Elysée’ emprunté au latin Elysium (‘ là où séjournent les héros après leur mort ‘), qui désigne un lieu agréable, où il fait bon séjourner. 

1807 à 1870 : Salle de bal 

1870 à 1894 : Cabaret et rencontres révolutionnaires Encore plus surprenant : lors du siège de la capitale en 1870, l’Elysée Montmartre devient une fabrique de ballons de poste et même un hôpital pendant la guerre franco-allemande, qui éclate en juillet de la même année 

1894 : Le café-concert s’implante définitivement à l’Elysée Montmartre. A cet effet, on réduit le jardin, pour construire un nouvel espace : le Trianon-Concert. Pour le même prix, le spectateur passe tour à tour du nouveau concert à l’ancienne salle de bal. 

1894 à 1949 : Cancan et art nouveau. 

1894 : Le jardin de l’Élysée Montmartre disparaît pour faire place à l’actuel Trianon. L’architecte Edouard Niermans conçoit deux salles distinctes : l’une dédiée aux chants et poésies (café-concert), l’autre à la danse et au patinage (salle de bal). 1

895 : Ouverture du théâtre : Le Trianon-Concert 

1900 : nuit du 17 au 18 février : Un incendie se déclare dans la salle de spectacle, qui s’effondre dans un fracas énorme et le feu gagne le jardin d’hiver, puis la salle. 

1902 : Le Trianon & L’Élysée Montmartre
Deux salles distinctes sont reconstruites et aménagées : l’une pour les concerts, le Trianon, l’autre pour les bals et le patinage, l’Élysée Montmartre. Cette dernière renoue rapidement avec les bals populaires à l’entre-deux guerre. On y danse tous les jours et le public est celui du quartier. 

1949 à 1970 : Temple de la boxe. A cette période, l’Elysée a marqué les esprits, non pas grâce à ses talents artistiques. A moins de considérer la boxe comme un art ! En effet, dès 1949 l’Elysée Montmartre organise des combats de boxe et de catchs retransmis à la télévision, jusqu’aux années, soixante-dix. La salle organise également des shows de strip-teases : le caractère révolutionnaire de la salle mythique lui colle à la peau. 

1988 : 4 mars : Classée monument historique, pour sa structure Eiffel et son haut relief du Bal Mabille 

2011 : 22 mars : incendie de l'Élysée Montmartre. L'incendie a nécessité l'acharnement d'une centaine de pompiers qui ont dû percer les murs de l'édifice pour en évacuer la fumée. Il est 7h45 lorsque la femme de ménage de cet ancien temple du french cancan ouvre la porte. Au niveau du bar de la vénérable bâtisse, d'inquiétantes étincelles et d'étranges lumières laissent présager un court-circuit. Immédiatement, l'employée rebrousse chemin et contacte les secours. En quelques minutes, l'Élysée Montmartre est la proie des flammes, qui se propagent dans les étages, dévorent fauteuils, décors et tissus, alors qu'à l'extérieur des centaines de badauds se massent derrière les barrières de sécurité. Il faudra près de quatre heures pour maîtriser l'incendie. L'incendie n'a pas fait de victime. 

2016 : 15 septembre : Finalement, après des travaux et un changement de propriétaire, ce monument emblématique de la capitale accueille à nouveau le public, avec un concert de -M-. Le bâtiment a été entièrement reconstruit, à l'exception de la façade type Art Nouveau ornée de son emblématique haut-relief représentant une danseuse, qui a pu être conservée. 

2018 : Les deux salles communiquent et s’associent pour s’ouvrir à la création d’événements de grande ampleur. 

Voir : 1900 - France - Paris - Théâtre Le Trianon


2013 - Chili - Santiago du Chili - Théâtre municipal

1853 – 1857 : Construit sur les plans de l’architecte Brunet de Baines (en collaboration avec Charles Garnier, resté en France), 

1857 : 17 septembre : Inauguration avec l'opéra "Ernani" de Guiseppe Verdi. 

1870 : Incendie. Restauré et modifié après l’incendie de 1870 par l’architecte français Lucien-Ambroise Henault 

1974 : 9 août : déclaré monument national par décret n ° 808. 

2013 : lundi 18 novembre : incendie du théâtre municipal de Santiago au Chili. Les pompiers ont mis 3 heures à maîtriser l’incendie qui a détruit une partie du Théâtre Municipal de Santiago, l’un des plus grands Opéras de la région. Le feu, s’étant propagé dans les ateliers de couture et de maquillage, a ravagé les costumes du ballet « Casse-Noisette » qui devait être à l’affiche en décembre... 

Note : Teatro Municipal de Santiago de Chile Le Municipal de Santiago, Opéra national du Chili, situé à Santiago, est la scène principale du Chili pour la musique classique.

Voir : 1870 - Chili - Santiago du Chili - Théâtre municipal