Boulevard du Temple


Peinture de 1862 représentant le boulevard du Temple avec, de gauche à droite, le Théâtre historique, le Cirque-Olympique, les Folies Dramatiques, la Gaîté, Théâtre des Funambules, les Délassements-Comiques (tableau d'Adolphe Martial Potémont, musée Carnavalet).


L'Opéra de Paris


Eugene-Louis Lami (1800-90) The Gala Performance at the Paris Opéra 1855 Une aquarelle représentant (à droite) l'Empereur et l'Impératrice arrivant dans la loge royale avec la Reine Victoria et le Prince Albert, accueillis par les applaudissements du public... Cette aquarelle, commandée par l'Empereur Napoléon III, relate une représentation de gala d'extraits d'opéra et de ballet donnée en leur honneur.


Opéra Le Peletier Paris

La salle Le Peletier par Gustave Janet en 1858


Construction du Rex

Construction du Rex, dit "le Grand Rex", à l'angle du boulevard Poissonnière et de la rue Poissonnière, 2ème arrondissement, Paris. Anonyme , Photographe Vers 1932 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Salle de concert du Petit Casino

Salle de concert du Petit Casino, boulevard Montmartre, 9ème arrondissement, Paris. Brichaut, Albert , Photographe. Entre 1870 et 1901. Musée Carnavalet.


Salle des Machines

Elévation de l'un des côtés de l'Amphithéâtre de la Salle des Machines du Château des Tuilerie à Paris. Anonyme , Graveur Inconnu , Editeur Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Théâtre dans les rues de Paris

Spectacle de théâtre sur une petite scène dans le Vieux Paris, Paris. Photo Club de Paris , Photographe. 1900. Musée Carnavalet.


Théâtre de l'Opéra, ancienne salle de Molière

Théâtre de l'Opéra, ancienne salle de Molière, incendié le 6 avril 1763. F. Roy (éditeur) , Editeur Fichot, Michel Charles , Auteur du modèle Imprimerie Charaire , Imprimeur Musée Carnavalet.


Théâtre des Funambules

Le théâtre des Funambules est une ancienne salle de spectacles parisienne située sur l’ancien boulevard du Temple, surnommé le « boulevard du Crime » (aujourd'hui place de la République). Ce théâtre fut démoli en 1862 lors des transformations de Paris sous le Second Empire. Originellement simple lieu de rendez-vous de saltimbanques et acrobates entre le célèbre théâtre de la Gaîté et celui plus petit des Délassements-Comiques, un théâtre fut bâti en 1816, avec une capacité de 500 sièges. Il connut l'engouement du public, à partir de 1830, grâce aux pantomimes de Baptiste Deburau et vit débuter du grand acteur classique Frédérick Lemaître. Vers 1850, Hippolyte Léon Denizard Rivail, connu quelques années plus tard, comme fondateur du spiritisme, sous le pseudonyme d’Allan Kardec , fut administrateur et contrôleur de ce théâtre, où le public l’appelait familièrement « Le Père Rivail ». Avec le succès, le théâtre fut agrandi pour recevoir jusqu’à 773 spectateurs. Il fut démoli en 1862, lorsque l’ancien boulevard fut supprimé avec les grands travaux d’Haussmann. Wikipédia


Le théâtre des Funambules, boulevard du Temple, vers 1855. Martial, A.-P. (Adolphe Martial Potémont, dit), Dessinateur. Musée Carnavalet.


Funambules. Emmanuel Adolphe Midy, Dessinateur-lithographe. En 1832. Musée Carnavalet.


Le paradis au théâtre des Funambules. Anonyme , Graveur Musée Carnavalet.


Vue intérieure de la salle du théâtre des Funambules. Valentin, Henry Augustin, Dessinateur. Avant 1862. Musée Carnavalet.


Théâtre des Nouveautés

Théâtre des nouveautés (Paris, France)


Théâtre des Variétés

Théâtre des Variétés (Paris, France)


Théâtre des Variétés (Paris, France)


Théâtre du Grand Guignol

Le théâtre du Grand Guignol,(1897-1962) plus couramment appelé Grand Guignol, est une ancienne salle de spectacles parisienne qui était située 7, cité Chaptal, dans le 9e arrondissement. Spécialisée dans les pièces mettant en scène des histoires macabres et sanguinolentes, elle a par extension donné son nom au genre théâtral, le grand guignol, et à l'adjectif grand-guignolesque. Le terme est devenu avec le temps péjoratif et désigne désormais, de manière plus générale, des œuvres abusant de la violence ou d'effets grandiloquents. Le Théâtre du Grand-Guignol a été fondé en 1894 par le dramaturge et romancier Oscar Méténier. Avec 293 places assises, la salle était la plus petite de Paris.


Théâtre du Luxembourg

Théâtre du Luxembourg, 6ème arrondissement, Paris. Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit), Photographe. Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit), Tireur de photographies. Entre 1865 et 1868. Musée Carnavalet.


Théâtre Saint Marcel

Théâtre Saint-Marcel, 31 rue Pascal, 13ème arrondissement, Paris Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit) , Photographe Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit) , Tireur de photographies Entre 1865 et 1868 Musée Carnavalet.


Théâtre Saint Martin

Compagnie générale de travaux d'éclairage et de force (Paris). Producteur d'un fonds. Fonds Clémançon. II. Archives photographiques. Vues d'ensemble des salles de spectacles. Théâtres, cinémas et autres établissements situés à̀ Paris. Théâtre Saint-Martin. Vues de la salle. Théâtre Saint-Martin. 1900-1961. Source gallica.bnf.fr / BnF


Théâtre-Historique en 1847

Théâtre-Lyrique Ouverture du Théâtre-Historique en 1847 

Le Théâtre-Lyrique est le nom qui fut donné successivement à plusieurs salles de spectacle à Paris, au XIXe siècle : la première, située au 72, boulevard du Temple (aujourd'hui 10, place de la République, Paris 11e). Cette salle, inaugurée en 1847 sous le nom de Théâtre-Historique, devenue Opéra-National en 1851, rebaptisée Théâtre-Lyrique en 1852, disparut en 1863 lors du percement de la place de la République dans le cadre des transformations d'Haussmann.Théâtre-Italien 


Théâtre-Italien 

Paris. La scène et la salle du Théâtre-Italien pendant leur démolition et leur transformation en établissement financier. Moller ou Moeller, Frederick , Graveur Claverie, Martin , Dessinateur Anonyme , Editeur Musée Carnavalet, Histoire de Paris