13 Feb
13Feb

Dans ce Paris début du siècle, les foires sont nombreuses : foire de Saint-Cloud, du Trône, aux Jambons, foire de Neuilly instituée en 1815, le jour de la Saint-Jean. A côté des grandes machineries (toboggans, grandes roues, montagnes russes), on rencontre des manèges, des dompteurs, des forains ambulants : fakirs, bonimenteurs, hercules.


Fête au village en Alsace

C. Burckhardt. Fonction indéterminée. La fête au village.... 1883. Source gallica.bnf.fr


Fête foraine des Invalides

Attractions, Fête foraine des Invalides, 7ème arrondissement, Paris Eugène Atget, Photographe Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Foire aux pains d'épices / Foire du Trône (1)

La Foire du Trône est une fête foraine parisienne, dans le 12e arrondissement, autrefois également appelée « Foire aux pains d'épices » avant son déplacement sur la pelouse de Reuilly dans le bois de Vincennes. Son organisateur est la Mairie de Paris. Il s'agit de la plus grande fête foraine itinérante de France. 

957 : l’abbaye Saint-Antoine (abbaye Saint-Antoine-des-Champs) obtint le droit de vendre une sorte de pain d'épices durant la Semaine sainte en souvenir de leur saint patron vers l’emplacement de l'actuelle place de la Nation (alors appelée place du Trône), et le long de l’avenue du Trône et du cours de Vincennes. 

1930 : C'est plus de 600 baraques foraines qui s'alignent de la Place de la Nation à la Porte de Vincennes 

1957 : les forains fêtèrent le millénaire de la Foire du Trône 

1964 : la Foire du Trône quitte Paris intra-muros Cours de Vincennes, pour s’installer dans le bois de Vincennes Porte Dorée Pelouse de Reuilly, où elle se tient chaque année depuis durant une période de deux mois en avril et mai.

Foire du Trône (manèges)17-4-27. Photographie de presse. Agence Rol]. 1927. Source gallica.bnf.fr / BnF.


Foire aux pains d'épices / Foire du Trône (2)

Foire du Trône. Photographie de presse. Agence Rol. 1920. Source gallica.bnf.fr / BnF


Foire aux pains d'épices / Foire du Trône (3)

Foire du Trône. Photographie de presse. Agence Rol. 1920. Source gallica.bnf.fr / BnF.


Foire aux pains d'épices / Foire du Trône (4)

Foire aux pains d'épices, l'autodrome enfantin. (7/4/28). Photographie de presse. Agence Rol. 1928. Source gallica.bnf.fr / BnF.


Foire aux pains d'épices / Foire du Trône (5)

Foire au pain d'épices (manège pour enfants) (19/4/24) Photographie de presse. Agence Rol. 1924. Source gallica.bnf.fr / BnF.


Foire de Saint-Germain

Inauguration de la foire Saint-Germain (artiste de rue). Agence Rol 1924 Bibliothèque Nationale de France


Loterie

Fête nationale des Gobelins, Loterie, distillerie des Gobelins, 13ème arrondissement, Paris Jean Eugène Auguste dit Atget. Photographe Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Luna Park - Porte Maillot

À l'emplacement du Palais des Congrès actuel se trouva pendant près d'un demi-siècle, le plus grand parc de loisirs de Paris, le « Luna Park » qui a animé les loisirs de plusieurs générations de Parisiens. 

1900 : Pour l'ouverture de l'Exposition universelle de 1900, une salle nommée ‘le Columbia’, fut construite. 

1904 : Destruction du Columbia pour faire place au Printania-music-garden. 

1904 (10 juin) : Inauguration du Printania-music-garden De 1905 à 1908, le Printania regroupait aux côtés d'une salle de danse des attractions foraines. 

1909 : Construction du Luna Park qui remplace le Printania.  Il est le troisième parc d'attractions de l'histoire de France, après le Tivoli et Magic City. Il devint l'équivalent, pour Paris, du Prater pour Vienne ou des jardins de Tivoli pour Copenhague. Son emplacement précis et ses dimensions sont visibles sur une photographie aérienne de 1919. Il sera encore agrandi après suppression des fortifications. Au Luna Park abondaient les attractions à grand spectacle, permises par les progrès de la construction métallique. Il était conçu sur le modèle new-yorkais du parc de Coney Island. C'était une indescriptible fête foraine permanente, attirant des foules considérables avec des attractions de choix notamment son Scenic Railway, ses montagnes russes, sa Water-Chute, ou son Palais des folies, c'est-à-dire son dancing. Les montagnes russes longues de 1 947 mètres, réservées aux amateurs de sensations fortes, permettent d'atteindre de vertigineuses vitesses, grâce à l'électricité. Luna Park était ouvert de 13 heures à minuit et son accès coûtait à l'époque 1 franc (avec une attraction gratuite), à l'exception du vendredi où le prix était plus élevé. 

1946 (janvier) : Fermeture définitive à la suite d'un jugement d'expulsion obtenu par la Ville de Paris, il laisse place dès 1948 à une vaste cité administrative accueillant les services du ministère de la Reconstruction.

1974 : Construction du Palais des Congrès et l'hôtel Concorde-Lafayette. 

(Source Wikipédia)

Luna-Park, porte Maillot, façade. Photographie de presse. Agence Meurisse. 1923. Source gallica.bnf.fr / BnF


Toujours du nouveau. Luna-Park. 1909-1930. Sem (1863-1934). Illustrateur. Source gallica.bnf.fr / BnF


Luna Park, entraînement de Battling Siki (Siki : le boxeur sur un manège). Photographie de presse. Agence Rol. 1922. Source gallica.bnf.fr / BnF


Manège (1)

Agence Rol. Agence photographique. Fête foraine à Paris [manège]. 1914. Source gallica.bnf.fr


Manège (2)

Agence Rol. Agence photographique (commanditaire). Les Sénégalais à Magic city [soldat s'amusant sur une attraction foraine] : [photographie de presse]. 1913.


Agence Rol. Agence photographique (commanditaire). 15-7-13, les Sénégalais à Magic city [soldats s'amusant sur une attraction foraine nautique] : [photographie de presse]. 1913.


Agence Rol. Agence photographique (commanditaire). Spahis sénégalais à Magic city [soldats s'amusant sur une attraction foraine]. 1913.


Rafraichissements

Paris 1900. Rafraichissements à la fête foraine


Salon de la métempsychose

Salon de la métempsychose, fête des Invalides, 8ème arrondissement, Paris. Atget, Eugène (Jean Eugène Auguste Atget, dit) , Photographe En 1898 Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.